Premiers pas dans l’aromathérapie : mes conseils


Je reviens aujourd’hui avec un article un peu spécial. Si tu me suis depuis longtemps, tu dois savoir qu’en parallèle de mon activité de blogueuse, je suis aide-soignante dans un hôpital. Dans mon établissement, l’aromathérapie est mise en place pour soulager et apaiser nos patients. L’établissement travaille avec une pharmacienne diplômée d’un D.U d’aromathérapie qui nous propose des temps d’information et des formations. 

Le 4 octobre dernier, j’ai eu la chance de participer à une formation d’une journée sur « les bonnes pratiques d’utilisation des huiles essentielles », ce qui m’a donné envie de me former davantage et de partager avec vous les huiles que j’utilise à la maison.

Il y a 3 ans, j’ai commencé à m’intéresser aux huiles essentielles, principalement pour leurs qualités olfactives. J’ai alors acheté  mon premier diffuseur d’huiles essentielles. Puis, en mai 2015, lors de mon dernier stage de formation d’aide-soignante (dans l’établissement dans lequel je travaille aujourd’hui), j’ai découvert les vertus thérapeutiques des huiles essentielles et je m’y suis tout de suite intéressée. 

Il faut savoir que l’aromathérapie est une médecine naturelle mais pas douce comme on pourrait le croire. L’aromathérapie est une médecine ACTIVE. Il existe énormément de contre-indications selon les huiles utilisées (femmes enceintes, femmes allaitantes, enfants, personnes épileptiques, personnes diabétiques, réaction des  huiles essentielles avec certains médicaments… )

Mon premier conseil sera donc d’acheter vos huiles essentielles auprès d’un pharmacien ou d’un aromathérapeute, qui vous conseillera sur leur utilisation, et non en boutiques type  » Nature et découvertes », le personnel est très mal formé sur les risques des huiles essentielles. Je me répète, mais en effet, l’aromathérapie est une médecine très active, qui peut même, selon les huiles et selon le dosage, entraîner la mort. Il ne faut donc pas prendre cette pratique à la légère et s’entourer de personnes compétentes.

Mon deuxième conseil serait de préférer les huiles essentielles BIO car c’est un mode de production qui veille aux respects des cycles naturels des végétaux et à la non utilisation de produits chimiques et de favoriser les labels ECOCERT et AB, car ils sont très réglementés et contrôlés… Il faut également vérifier la présence du logo BIO européen, qui indique que le produit contient au minimum 95% d’ingrédients bio et impose de préciser le lieu de production.

Pour finir, je vous recommanderais de commencer avec une seule huile essentielle, apprendre à la connaitre et à l’utiliser puis d’en choisir une deuxième et ainsi de suite. Les huiles essentielles sont tellement complexes qu’il faut du temps pour les apprivoiser.

Un article sur les huiles que j’utilise, ça te dis ?
Est-ce que tu en utilises déjà ?

charlotte-1

Publicités

25 commentaires

    • Coucou Jaja et merci de ton petit mots. Tu peux les utiliser pour les insomnies, l’anxiété,l’angoisse, les migraines, les rhume, désinfecter une plaie ou pour sa cicatrisation, ….. et pour tellement de choses encore. N’hesites pas à me dire si tu en utilises !
      Belle journée

  1. Hello ! Je trouve ça génial que vous soyez formé aux huiles essentielles et l’aromathérapie 😀
    J’utilise pas mal les huiles essentielles en diffusion, ou encore pour les maux de têtes ou intégré dans mes préparations cosmétiques ou pour le ménage 😀
    bises

    • Oui c’est top, c’est une chance car l’aroma n’est pas encore trop utiliser dans les structures hospitalière.
      Génial, je vois que tu t’y connais plutôt bien alors! Quelle est ton huile essentielle indispensable alors?

  2. Coucou 🙂
    C’est un bel article, je ne m’y connaît pas trop sur le sujet mais ça m’a aidé à comprendre à quoi sa servait, ouiii pour un article sur les huiles que tu utilise, j’aimerais bien les découvrir, je me tâte à en acheter du coup ^^
    Bisous ♥

  3. Coucou Charlotte!
    Je suis adepte des huiles essentielles depuis quelques mois et je les trouve merveilleuses! Tu fais bien de préciser qu’il faut être vigilant avec leur utilisation, on a trop tendance à croire que ça n’est pas dangereux!
    Pour ma part je ne quitte plus ma menthe poivrée, lavande et estragon (entre autre)!
    Beau dimanche à toi 🙂

      • C’est ça! J’ai déjà eu le droit au brûlure. Mais c’était de ma faute pour le coup, je n’ai pas été assez vigilante et même tête en l’air! Je l’utilise pour la digestion, les maux de ventre. Je l’applique sur mon ventre accompagnée d’une huile végétale si j’en ai sous la main. Je me masse le ventre avec et je trouve ça apaisant. C’est efficace dans mon cas 🙂
        Mais de rien 🙂 Belle fin de journée ♥

Poster un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s